Auteur : CHLOE

Aménagement : échanges avec Laurent Trassoudaine, dirigeant des sociétés Burovert et Burogrid, pour évoquer les projets de développement de Tiers lieux en milieu rural sur le territoire du Val-d’Oise

Le CEEVO, l’agence de développement et d’attractivité des territoires du Val-d’Oise, a accueilli, à Cergy, le 2 octobre dernier, Laurent Trassoudaine, dirigeant des sociétés Burovert et Burogrid, spécialisée d’une part en l’implantation et la gestion de tiers lieux en milieu rural, et d’autre part dans la mise en place de prestations pour la gestion des services dans le secteur immobilier.

L’occasion d’une présentation de la stratégie de développement de ces sociétés, qui exploitent déjà six Tiers lieux en zone rurale, sur la base de bâtiments représentants de 100 à 600 m² de surface, et qui proposent l’accès à des locaux et à des bureaux entre 9 m² et 150 m².

L’opportunité également d’évoquer l’intérêt de ces sociétés pour la mise en œuvre de projets pour la construction ou la réhabilitation de bâtiments permettant l’ouverture de nouveaux Tiers lieux dans le secteur rural du Val-d’Oise, tout en proposant, parallèlement, des prestations innovantes, par l’utilisation des Smart Grid, pour la fourniture de services et pour la gestion de ces équipements, y compris en assurant des prestations de conseil et d’accompagnement pour les occupants des sites.

La rencontre a enfin permis au CEEVO d’évoquer les dispositifs déployés un Île-de-France pour l’accompagnement du déploiement de nouveaux Tiers lieux sur les territoires de la région, à l’initiative du Conseil régional d’Île-de-France.

Article sur Qape, la start-up installée à Burovert® Toucy

Article sur Qape, la start-up installée à Burovert® Toucy

Née en 2016 à Toucy sous l’impulsion de Julien Mouchet et Kim Vu Dinh, la société Qape, jeune pousse de l’assurance en ligne, est installée aussi depuis l’été dernier chez Station F, le plus gros incubateur du monde, fondé par Xavier Niel, l’emblématique patron de Free.

C’est une petite équipe de onze personnes, qui se partage entre Burovert, à Toucy et…Station F, le plus gros campus de start-up du monde, lancé à Paris par Xavier Niel, patron de Free et initiateur des écoles numériques 42, à Paris et dans la Silicon Valley, aux Etats-Unis.

L’histoire de Qape n’est pas née dans un garage de l’ouest américain, mais à Toucy, où deux jeunes entrepreneurs, convaincus que l’assurance demeure complexe et un peu opaque pour le consommateur, décident de développer un site de comparateur d’assurances en ligne, de même qu’une mutuelle de santé au cœur de la Puisaye. La Mutuelle de santé intercommunale, soutenue par Cœur de Puisaye, est née à Toucy, drainant des assurés de toute la Puisaye-Forterre, du Tonnerrois, de Champs-sur-Yonne, mais aussi un peu de toute la France désormais.

Un vaste incubateur, et tout à portée de main

Et, puis, l’an dernier, est arrivée Station F. Tandis que, dans la halle Freyssinet à Paris, l’ancienne gare de fret située près d’Austerlitz, Xavier Niel lançait le plus gros incubateur de start-up du monde, la jeune pousse de l’assurance en ligne se mettait sur les rangs pour être hébergée au sein de ce vaste écosystème entrepreneurial.

Station F, c’est un vaste campus d’un millier de start-up, réunies sur 34.000 m², avec 3.000 stations de travail, un amphithéâtre, des lofts partagés en coworking. Sur place, les grands noms américains du web, mais aussi de la “French Tech”. Objectif : créer une vaste pépinière de start-up avec, à portée de main, tout ce dont elles peuvent avoir besoin. Consulaires, Banque publique d’investissement (BPI), services publics…

Sélectionnée sur dossier et entretien, après avoir fait acte de candidature, la jeune start-up de l’assurance ne regrette pas son choix. “C’est une vraie source d’inspiration, explique Julien Mouchet ; des gens qui ont souvent de 30 à 50 ans, mais pas seulement, réunis d’abord grâce aux outils digitaux.”

La jeune pousse de l’assurance, qui a été soutenue par Initiactive 89 dans son développement, chemine. La mutuelle de santé, qui porte aussi le nom de Kovers au plan national, parie, entre autres, sur le développement de la santé connectée.

Le récit, pour les deux associés, ne fait que commencer…

Nicola Edge

Publié dans l’Yonne Républicaine du 20/02/2018